AccueilBOURBON PierreSa vie d'homme
 
De retour en Charente, il s’installe chez son père à Angoulême et va faire établir son livret d'ouvrier à la mairie le 29 novembre 1864. Il ne sait pas signer.

A peine rentré, il est embauché en qualité de manœuvre le 4 novembre 1864 à la tréfilerie de Saint Martin à Angoulême, qu’il quitte pour commencer le 29 novembre 1864 dans l’atelier de « Mazeron et Cie » à Angoulême où il restera jusqu’au 23 mai 1877.

LE LIVRET OUVRIER

1er décembre 1803 : Création du livret ouvrier. Un arrêté daté de ce jour complète la loi du 22 Germinal An XI (12 avril 1803). Celui-ci détermine que tout ouvrier doit posséder un livret, qui lui sera délivré par la police ou par la municipalité du lieu où il réside. Ce livret sera à la disposition du patron chez lequel travaille l'ouvrier et aussi longtemps que celui-ci sera à son service. Tous les emplois successifs devront y être mentionnés. L'ouvrier qui change de résidence doit impérativement être muni de son passeport et de ce livret. Tout ouvrier dépourvu de ces documents sera considéré comme un vagabond et encourra une peine de six mois de prison. Ce livret ne sera aboli qu'en 1890.

1867

• Napoléon III rappelle ses troupes du Mexique. Exécution de l’empereur Maximilien.
• Utilisation du béton armé.
• Nobel met au point la dynamite.
• Loi du 10 avril modifiant la loi Falloux. Création d’écoles de filles dans toutes les communes de plus de 500 habitants. Mise au point de l’enseignement professionnel.

Le 23 février 1867 à Garat (Charente) il épouse Fougerat Marie née à Taponnat (Charente) le 18 août 1842.
1868

•« droit d’association » (elle permettra plus tard de réaliser la loi des associations de 1901).

1869

• Inauguration du canal de Suez.

Le 29 novembre 1869, il va déclarer à la mairie d'Angoulême, le décès de son père avec son neveu Pierre Couprie. Il ne sait toujours pas signer.

1870

• Guerre franco-allemande.
• Chute de Napoléon III. Proclamation de la République. Constitution du gouvernement de la Défense Nationale. Siège de Paris et de Belfort.
• Jules Ferry est nommé préfet de la Seine, puis Maire de Paris. Le rationnement est instauré.

1871

• Armistice franco-allemand.
• Traité de Francfort. L’Alsace Lorraine devient allemande.
• Insurrection de la Commune de Paris. Thiers devient chef du pouvoir exécutif.

1872

• Loi Chanzy : la durée du service militaire est portée à cinq ans.

1873

• Thiers se retire du pouvoir.

1875

• Proclamation de la IIIème République.

1877

• Victoire électorale du parti républicain.
•Émile Zola écrit « l’assommoir ».
•Édison met au point le phonographe et Bull le téléphone.

1880

• Le gouvernement français fixe la fête nationale le 14 juillet. Amnistie pour les délits politique.
• Jules Ferry devient Président du Conseil.

1881

• Le ministère Ferry proclame l’école gratuite et obligatoire.
• Lois sur la liberté de réunion et la liberté de la presse.

1882

• Instauration en France du certificat d’études primaires.

1883

•Émile Zola publie « Germinal ».

1885

• Pasteur met au point le vaccin contre la rage.

Il décède le 26 juillet 1885 à quarante huit ans en son domicile à l’usine de Saint Michel (Charente), 3 jours avant la naissance de sa fille Esther Angèle, mon arrière grand-mère.

Suite...


Page crée par Gilles Gauthier Mise à jour le 18 décembre, 2008